Recherche
lundi 24 juillet
Bénévolat
Don d'argent
Autre chose
L'enfance
La santé
L'action sociale
L'action internationale
Le développement durable
Agenda de la solidarité
Actualité de la solidarité
Annuaire des organismes de solidarité
Petites annonces
Solidarité en vidéos
Liens partenaires
Plan du site
S'inscrire
Services aux associations
Déposer une annonce
Informer d'un événement
Mot de passe perdu
Qui sommes nous ?
Comité de parrainage
Charte de jeveuxaider.com
Services aux entreprises
Dans la presse

Page Imprimable

Bientôt Noël: mettons une dose de solidarité !   |  Parrainage de proximité: une action solidaire en plein essor !   |  Des associations auprès des enfants hospitalisés   |  La lutte contre l'illettrisme concerne 2 500 000 personnes, 7% de la population !   |  Comment aider la jeunesse en difficulté aujourd’hui en France ?   | Autres articles
Bientôt Noël: mettons une dose de solidarité !

Vous êtes de plus en plus nombreux chaque année à vouloir vous engager au moment des fêtes de fin d’année. De nombreuses démarches solidaires sont possibles : à vous de choisir celle qui vous convient ! Joyeux Noël !

Les incontournables du Noël solidaire

  • Le sac à Sapin d’Handicap International C’est LE produit partage, abordable, pratique et solidaire. Fabriqué à base de céréales, le sac à sapin est 100% biodégradable et compostable.
    Il vous permet de décorer joliment le pied de votre sapin pendant les fêtes et de le jeter ensuite proprement en respectant l'environnement.
    Conditionné par des personnes handicapées en établissement spécialisé , il contribue à leur insertion sociale. Pour chaque achat, 1.30€ est reversé à Handicap International. Il est disponible dans toutes les grandes surfaces, les grands magasins, les fleuristes et bien sur en ligne. Boutique Solidaire
  • Les papiers cadeaux et décorations de Noël de l’Unicef et du CCFD Emballez vos cadeaux et décorez votre intérieur avec les produits solidaires de l’Unicef et du CCFD
    Unicef Boutique

    Boutique CCFD-Terre solidaire
  • Les cartes de Vœux solidaires Un très large choix de cartes de vœux à envoyer à vos proches est disponible et permet de soutenir des associations telles que le Secours Populaire, Médecins Sans Frontières, l’Ordre de Malte et beaucoup d’autres. Retrouvez toutes les cartes de vœux sur le site Vœux Solidaire
  • Adoptez un sapin ! Pas de Noël sans un sapin ! Choisissez cette année d’adopter un sapin vivant, de première qualité qui sent bon la forêt, livré et récupéré à domicile, aux dates de votre choix. Profitez de votre sapin pendant toutes les fêtes, il sera ensuite replanté et réutilisé pour les prochaines années Prix indicatif pour un sapin normand : 69,90 euros Adoptez un Sapin
Engagez-vous : Donnez de votre temps et énergie pendant les fêtes

  • Devenez acteur de Noël avec les Petits frères des Pauvres Les possibilités de bénévolat sont multiples au moment des fêtes de fin d’année : préparer les paquets festifs de l’association, accompagner une personne âgée au réveillon, animez et préparez la soirée du 24 ou le déjeuner du 25, … Trouvez l’action qui est faite pour vous sur Petits frères des pauvres
  • Donner un coup de main aux « Pères Noël Verts » ! Le Secours Populaire se mobilise chaque année pendant les fêtes pour venir en aide aux personnes les plus démunies. Aider à organiser une soirée de réveillon, distribuer des colis alimentaires, aidez à une collecte sur les marchés de Noël. Plus d’informations sur le site du Secours Populaire : Secours Populaire
  • Soutenez les réveillons de la générosité de la Fondation de France Chaque année, la Fondation de France soutient près de 150 réveillons de la solidarité, conçus PAR et POUR des personnes en difficulté et isolées.
    « Ces fêtes s’adressent en premier lieu à des personnes en difficulté : qu’elles soient sans domicile, âgées et isolées, isolées, mais nous tenons aussi à ce qu’y participent au même titre des voisins, des commerçants, des élus, que toutes ces personnes se mélangent, que des étiquettes désagréables à porter tombent, et que tout le monde soit en confiance et dans le plaisir partagé. »
    . Faites un don sécurisé en ligne : Fondation de France
  • Agissez près de chez vous avec les Voisins Solidaires Au moment des fêtes, tissez des liens avec vos voisins et ne laissez personne seul autour de vous. Voisins Solidaires vous propose un kit pour vivre Noël entre voisins : Voisins Solidaires
Les Cadeaux Solidaires : ils vous plaisent ? Ils serviront en plus une cause !

  • La marque de cosmétiques américaine KIEHL’S s'associe avec l'artiste d'origine allemande Peter Max le temps d'une collection psychédélique d'inspiration pop art. A découvrir dès le 18 novembre prochain en édition limitée.
    Les bénéfices des ventes de ces éditions limitées iront tout droit à l'association Enfance et Partage, qui lutte pour protéger les enfants contre toutes les formes de maltraitance
  • Venez faire vos courses de Noël au Marché de Noël de l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque le dimanche 11 décembre au Palais des Congrès de Paris : Les ventes permettront de sauver des cœurs d'enfants. 100% des fonds récoltés sont consacrés à leur opération cardiaque. Marché de Noël
  • D’autres idées à venir…sur notre page Facebook/jeveuxaider

Ingrid Kemoun
info@jeveuxaider.com .

| More

haut de page
Parrainage de proximité: une action solidaire en plein essor !
Contrairement aux idées reçues, le parrainage n’est pas seulement une aide financière et humanitaire pour des enfants de pays lointains. Le parrainage de proximité est encore peu connu, pourtant les besoins existent.
Vous pouvez devenir parrain à tout âge d’enfants habitant près de chez vous !

Le parrainage de proximité offre à un enfant la possibilité de nouer ou construire une relation affective durable avec un adulte autre que ses parents.
Il l’aide à grandir, en lui apportant un soutien affectif et éducatif, une ouverture sociale et culturelle qu’il ne peut trouver dans son entourage, soit parce qu’il est isolé, soit parce que sa famille traverse des situations difficiles.

Il permet aux familles d’élargir leur réseau relationnel, de rompre leur isolement..

Pour l’enfant, c’est un nouveau lien social, pour les parents, un soutien et pour le parrain, c’est la possibilité de concrétiser un engagement de solidarité..

Le parrainage de proximité repose sur des valeurs partagées et des principes éthiques et s’appuie sur le droit commun de la parenté, de la place du proche, de l’éducation, de la prévention, de la protection.
Le parrainage permet ainsi à un enfant ou un jeune de nouer une relation stable avec un adulte « repère » bienveillant, qui respecte son environnement et sa famille.
Lire la charte

Découvrez 4 associations engagées de longue date dans le parrainage de proximité !

  • 1ère association de parrainage de proximité en France, France parrainages (anciennement CFPE) accompagne aujourd’hui 800 enfants et adolescents en Ile de France, dans le Nord, en Picardie et en Ille-et-Vilaine. Encadrés par des équipes de professionnels, ces parrainages s’adressent aux enfants en difficulté (parents isolés, enfants placés …) que des parrains bénévoles accueillent régulièrement chez eux à l’occasion de week-ends ou de vacances.
    En savoir plus
  • Aux Apprentis d’auteuil, les jeunes accueillis dans les 200 établissements en France métropolitaine et outremer découvrent un environnement différent de leur quotidien. La relation entre parrain/marraine et filleul(e) peut prendre des formes très variées: appels téléphoniques, courriers, ballades, activités sportives ou culturelles, repas… Les parrains, bénévoles de tout âge, peuvent aussi participer à des temps d’échanges collectifs avec d’autres parrains.
    En savoir plus
  • Les familles éclatées, les parents parfois très occupés font que bien des enfants souffrent d’isolement. Les grands-parents ont donc un rôle important à jouer dans les familles, sur le plan affectif et éducatif. L'association Grands-Parrains implantée à travers la France a pour but de mettre en relation des enfants privés de leurs grands-parents avec des personnes prêtes à jouer le rôle de grands-parents "de cœur" par un grand-parrainage bénévole et ainsi créer des relations intergénérationnelles, affectives aux effets durables. Plus de 500 grands-parrainages ont été réalisés depuis la création de l’association en 1998 et environ 200 subsistent encore après plusieurs années.
    En savoir plus
  • Fondée en 1990 par Catherine Enjolet, l’association Parrains Par’ Mille propose à des parrains et des marraines bénévoles d’offrir, près de chez eux, selon leur disponibilité et sans implication financière du temps à un enfant ou un adolescent. Cela offre une ouverture culturelle et éducative à un enfant tout en faisant vivre de manière concrète la « fraternité » inscrite dans la devise de la République.
    500 parrainages sont actifs en 2015 dont 250 en Ile de France.
    L’association compte 9 antennes en France. En savoir plus

Vous trouverez d’autres coordonnées d’associations de parrainage de proximité sur le site de l’Union Nationale des Associations de Parrainage de Proximité
Les associations ont toutes de nombreuses demandes de parrainage en attente et sont en recherche de parrains. Elles ont pour rôle d’organiser le cadre du parrainage et proposent une préparation, un soutien et un accompagnement appropriés.

Ingrid Kemoun

| More

haut de page
Des associations auprès des enfants hospitalisés
1 enfant sur 2, entre 3 et 15 ans, fera un séjour à l’hôpital.

L'hospitalisation des enfants soulève des problèmes car, un enfant à l’hôpital signifie un enfant seul, coupé de sa famille et de l’école.
De nombreux services pédiatriques, conscients de ces possibles traumatismes, s'efforcent d'en limiter les effets et font appel à des associations permettant la présence d’animateurs, bénévoles le plus souvent. De plus, certains œuvrent même pour réintroduire l’école à l’hôpital. En 1988, une charte européenne a été rédigée, qui affirme les droits des enfants hospitalisés.

  • Depuis 1993, les docteurs Rêves de l’association Théodora rendent individuellement visite aux enfants chaque semaine. Clowns professionnels, spécialement formés pour travailler en milieu hospitalier, ils permettent aux enfants de vivre des moments uniques et de s’échapper de l’univers de la maladie.

    Depuis 2009, des clowns d’un genre nouveau, "Monsieur et Madame Rêves", viennent à la rencontre des enfants autistes dans les Instituts Médico-Educatifs. L’association est aujourd’hui présente dans 19 services pédiatriques et 5 Instituts Médico-Educatifs (IME) en France et, en 2013, les docteurs Rêves, M.et Mme Rêves ont rendu visite à plus de 20000 enfants hospitalisés et autistes accueillis en instituts spécialisés.

  • Depuis 1999, Premiers de Cordée initie la pratique du Sport dans l’hôpital et du Handisport à l’Ecole. La vie à l’hôpital n’étant pas une chose facile et naturelle, l’association met tout en œuvre pour rendre le séjour des enfants plus plaisant et faire évoluer les mentalités à travers le sport. Chaque année, Premiers de Cordée organise la semaine du Sport à l’hôpital, et, en 2014 cet évènement a concerné 6 régions et plus de 1200 enfants.
  • Parce que les enfants hospitalisés sont souvent éloignés, séparés de leurs parents, l’association Médecins du monde a mis en place en 1988 le premier parrainage à l’hôpital Necker-Enfants Malades.
    Depuis plus de 20 ans, près de 2 000 enfants ont bénéficié de la présence sécurisante et structurante des parrains et marraines bénévoles. Ces-derniers rendent trois visites par semaine aux enfants dont une pendant le week-end, le rythme et la durée des visites étant établis en fonction de l’âge et de la pathologie de l’enfant. Ils accompagnent également les enfants lors d’éventuelles sorties et lors des retours sur leurs lieux de vie. Tous les médecins confirment aujourd’hui que le soutien affectif est primordial pour préserver l’équilibre psychologique de ces enfants isolés.
  • Association « Médecins de l’Imaginaire » : inscrire la créativité dans le processus de guérison.
    L’association, implantée à Paris et en région parisienne, met en œuvre les équipes des programmes d’Art Thérapie adaptés (peinture, musique, danse…) qui accompagnent par la créativité, les malades ou leurs proches (enfants de 6 à 11 ans), à l’hôpital ou dans des lieux extérieurs. Un tel programme est donc tout particulièrement conçu pour accompagner les enfants dont un proche est malade et qui traversent souvent, sans savoir l’exprimer, cette épreuve de la vie.
  • L’association L’Enfant@l’hôpital équipe en ordinateurs neufs des services pédiatriques dans toute la France et met en place des forums Internet privés, plates-formes de communication pour les besoins de l'enfant ou adolescent malade. En toute sécurité, «Kolibri» permet des dialogues en ligne avec des « hommes remarquables », explorateurs sur terre ou sur mer, scientifiques, musiciens…qui stimulent en la lecture-écriture, aident à l’acquisition de vocabulaire et nourrissent la culture des enfants. Pour assurer l’apprentissage des différentes disciplines scolaires et sortir les malades de l’isolement et de la fatigue, les enseignants spécialisés rebondissent sur leurs reportages. Kolibri permet aussi de maintenir enfants et adolescents hospitalisés en lien avec leur environnement habituel - famille, école, amis. Chaque année, près de 3000 enfants et adolescents hospitalisés bénéficient des services de l’association.

  • Les Toiles Enchantées sillonne les routes de France pour apporter le cinéma «grandeur nature» à l’hôpital. Le «vrai» cinéma à l’hôpital, c’est un pied de nez à la maladie, une fenêtre ouverte sur la vie, en 35mm. L’association offre des projections de qualité, de films à l’affiche, avec des tournées mensuelles dans 125 établissements hospitaliers en France. Quand les enfants ne peuvent aller au cinéma, c'est au cinéma de se déplacer : 300 projections et 15 000 jeunes spectateurs en 2009.


    Retrouvez sur le site jeveuxaider.com d’autres associations aidant les enfants hospitalisés : Le Rire Médecin, Sparadrap …

| More

Pour en savoir plus ou agir, jeveuxaider.com vous propose les liens suivants :
  • Charte de parrainage
  • association Sparadrap
  • Association Le Rire Médecin

  • haut de page
    La lutte contre l'illettrisme concerne 2 500 000 personnes, 7% de la population !
    L’illettrisme est un handicap méconnu et sous-estimé qui touche 2 500 000 personnes ! Jeveuxaider décrypte pour vous ce phénomène, ses conséquences et présente les moyens d’agir : comment aider les associations impliquées au quotidien dans ce combat?

    Qu’est ce que l’illettrisme ?

    L’illettrisme désigne l’état d’une personne qui a été scolarisée, mais qui n’a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture et du calcul. Cette personne doit donc réapprendre et renouer avec les formations de base.
    L’illettrisme est à distinguer de l’analphabétisme qui résulte d’une absence d’apprentissage et donc de scolarisation.
    En France, l’illettrisme est un handicap qui touche 2 500 000 personnes, soit 7% de la population âgée de 18 à 65 ans. Ces personnes ne peuvent pas se déplacer dans le métro, faire un chèque, remplir un formulaire administratif…

    Qui sont les 2 500 000 hommes et femmes illettrés ?

    60.5% sont des hommes, 39.5% des femmes
    Il existe une grande diversité d’âges et de situations sociales et professionnelles :
    51% des personnes en situation d'illettrisme ont un emploi
    20% des allocataires du RSA sont en situation d’illettrisme.
    Parmi les jeunes entre 18 et 25 ans, 9 % sont touchés.
    On constate de fortes disparités régionales : si en Ile-de-France, le taux d’illettrisme est de 5 %, il s’élève à 11 % dans le Nord-Pas de Calais.
    Un dernier chiffre éloquent : 19,7 % des élèves français de 15 ans peinent à comprendre un texte simple, à en extraire des informations et à effectuer des calculs élémentaires.
    Source : Enquête Informations et Vie quotidienne conduite en 2011-2012 par l’INSEE

    Qui agit contre l'illettrisme ?

    + de 450 associations locales et l’ANLCI . L’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme, créée en octobre 2000, fédère et optimise les moyens mobilisés par l’Etat, les collectivités territoriales, les entreprises privées et la société civile.

    Quels sont les objectifs des associations ?

    • Prévenir l’illettrisme dès la petite enfance :
      pour que les tout-petits se familiarisent avec les livres, à l’âge de l’apprentissage de la lecture pour que les enfants réussissent cette première phase d’acquisition, pour qu’ils se sentent en confiance et progressent ensuite régulièrement et pour que les familles puissent mieux les accompagner tout au long de la scolarité pour éviter les décrochages et aider les adolescents en difficulté à renouer avec l’écrit.
    • Agir contre l’illettrisme pour aider les jeunes à réussir leur insertion professionnelle :
      il s’agit d’offrir aux jeunes une nouvelle chance d’accéder à la pratique de la lecture, de l’écriture et du calcul, conditions d’une insertion réussie.
    • Agir contre l’illettrisme pour sécuriser les parcours professionnels des plus fragiles :
      il s’agit de donner aux adultes salariés ou demandeurs d’emploi confrontés à ce problème les moyens d’être plus autonomes pour faire face à des changements, réussir une évolution professionnelle, conserver leur emploi ou en trouver un nouveau.
    • Agir contre l’illettrisme pour rendre effectif l’accès de tous aux droits :
      il s’agit de faciliter la capacité à être autonome dans les démarches de la vie quotidienne (accès aux soins, à la culture, aux formalités administratives…).
    • Quel accompagnement des bénévoles ?

      Après un entretien d'évaluation et de motivation, le bénévole suit un programme de formation (spécifique selon chaque association) afin de lui donner tous les éléments indispensables pour mener à bien cette mission.
      Les bénévoles sont en général à deux pour animer ces séances qui s'adressent à un groupe de 5 à 10 personnes.

      Il s'agira pour le bénévole-enseignant de réactiver les connaissances avec des outils appropriés et fournis, ou d'enseigner les bases pour permettre à l'adulte d'avoir accès à des informations pratiques.
      Ces séances peuvent même être ponctuées par des ateliers cuisine, couture... l'objectif est d'apprendre dans la joie et la convivialité.

      Découvrez l'Agence Nationale de lutte contre l’illettrisme !

      Charlotte Lacroux et Ingrid Kemoun

    | More

    Pour en savoir plus ou agir, jeveuxaider.com vous propose les liens suivants :
  • ATD Quart Monde
  • Entraide Scolaire Amicale
  • Espace Bénévolat
  • Secours Catholique
  • Soutien Personnalisé contre l'Echec Scolaire
  • Zy'Va

  • haut de page
    Comment aider la jeunesse en difficulté aujourd’hui en France ?
    Les difficultés que rencontrent des jeunes transforment leur avenir en un parcours du combattant :
    150 000 jeunes quittent le système scolaire sans diplôme,
    21,9% des 15 - 24 ans sont sans emploi.
    Les difficultés débutent parfois dès l’enfance, les parents vivant des situations difficiles. En 2009 près de 300 000 enfants ont bénéficié de l’Aide sociale à l’enfance; parmi ces enfants, la moitié a été placée dans des structures spécialisées.

    Comment accompagner un jeune dans son parcours tout en restant attentif à ses choix et ses envies ?
    Comment aider ces jeunes en difficulté en aidant et soutenant les parents ?

    Des associations développent des programmes de soutien et recherchent des bénévoles.
    Jeveuxaider a enquêté : la durée de l’engagement est plus importante que le temps consacré : il suffit souvent de deux heures par semaine et/ou 1 rencontre par mois pour accompagner le jeune.


    Accompagner un jeune dans son parcours

    AFEV - France Entière

    Créée en 1992, l’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville lutte contre les inégalités dans les quartiers populaires, et permet de créer un lien entre enfant en difficulté et étudiant.
    Avec 124 000 enfants et jeunes accompagnés, l’Afev est aujourd’hui le premier réseau national d’intervention d’étudiants solidaires.

    La mission est simple : deux heures par semaine durant l’année scolaire, un étudiant accompagne individuellement un jeune dans les moments clés de son parcours éducatif.

    Pour aider ces jeunes : 01 40 36 01 01 et Devenir bénévole à l’AFEV

    CFPE Parrainage - France Entière

    Le Centre Français de Protection de l’Enfance (CFPE) accompagne en France et dans le Monde 13.000 enfants et jeunes qui vivent des difficultés éducatives, sociales et économiques qui mettent en jeu leur devenir.

    Différentes missions sont proposées pour aider ces jeunes :

    • le parrainage de proximité : apporter un soutien affectif et éducatif à un jeune qui vit près de chez vous
    • le parrainage des jeunes vers l’autonomie : accompagner un jeune de 14 à 21 ans dans son parcours et l’aider à se constituer un réseau social.

    Se renseigner sur le CFPE Parrainage
    Pour être parrain de proximité :
    01 43 90 20 77 / parrainage.france@cfpe.asso.fr

    Pour accompagner un jeune vers l’autonomie :
    Jean-Jacques Ibrahim 01.43.90.63.16 / jean-jacques.ibrahim@cfpe.asso.fr

    Proxité - Région Parisienne

    Proxité propose depuis 2002 à des jeunes issus des quartiers en difficulté de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine d'être parrainés individuellement par des bénévoles appartenant à la population active. C’est un véritable engagement auprès de ces jeunes.

    Le parrainage prend deux formes :

    • Le parrainage en antenne (2h par semaine): c’est un appui à la scolarité, le parrain conseille aussi dans le choix d'une orientation et dans l'élaboration d'un projet professionnel, et il aide le jeune dans la maîtrise de la langue française. Le jeune doit aussi s’intéresser à la culture.
    • Le parrainage en entreprise (1 à 4 fois par mois): c’est une sensibilisation au monde de l'entreprise, une aide à la construction d'un projet professionnel et au choix d'une formation.

    En savoir plus / 01 48 20 51 78


    Zy’Va - Région Parisienne

    Depuis 1994 l’association a pour volonté de créer du lien social en mettant en place des activités éducatives et culturelles, visant la réussite scolaire des jeunes du quartier de Nanterre.
    ZY'VA, c'est aujourd'hui plus de 70 bénévoles et 11 permanents qui accueillent plus de 300 jeunes, son action touche une centaine de familles.
    Chaque année il est possible de parrainer un jeune (1PAR1 POUR REUSSIR) à court, moyen ou long terme. Un actif accompagne un jeune aux différentes étapes de son parcours éducatif, social et professionnel.

    Pour aider : 01 47 81 39 49 - www.zyva.fr / zy.va@wanadoo.fr


    Soutien à la parentalité

    Il est aussi important d’aider les plus petits et de soutenir leur famille

    La Colline aux Enfants - Paris

    Crée en 1994, c’est une structure d'accueil, d'écoute et d'orientation pour des enfants âgés de 0 à 10 ans dont les parents sont en grande difficulté. L'association a deux objectifs : prévenir la mise en danger des enfants et maintenir la relation enfant/parent.
    La colline aux enfants est un passage pour reprendre son souffle et trouver des solutions pour les familles.

    L’association recherche toute l’année des bénévoles qui seront formés pour accueillir et occuper ponctuellement les enfants en devenant une famille-Relais. Et pour assurer le suivi des Rencontres Parent/Enfant au siège de l'association.
    Il est aussi possible de mettre ses compétences professionnelles au service de l'association : psychiatre, médecin ou avocat et d’assurer un soutien logistique pour l'organisation d'événements.

    Pour aider ces familles www.lacollineauxenfants.org
    01 56 21 11 00

    Parrains par mille - France Entière

    L’objectif de l’association est des tisser des liens qui s’inscrivent dans le temps avec un enfant près de chez soi en lui apportant un repère affectif et éducatif unique. Depuis 20 ans l’association permet à des parrains d’accompagner l'enfant en respectant le rôle de ses parents et d’aider l'enfant à grandir, et à s’épanouir. C’est enfaite parrainer un enfant « au bout de la rue » !

    En savoir plus / 01 40 02 02 05 / Pour devenir Parrain

    Grands-parrains – France Entière

    Nombreux sont les enfants privés de grands-parents, cette association a trouvé la solution elle met en relation des enfants qui souhaitent retrouver des papis et mamies de cœur.
    Ce sont des séniors bénévoles qui ont du temps et de l’affection à donner, ce sont des grands-parrains.

    L’association a développé deux autres types de parrainage :

    • Le grand-parrainage SEL qui regroupe un jeune et un senior qui partagent la même passion. L’un et l’autre se complètent dans une activité commune tout en créant des liens affectifs durables.
    • Un grand-parrainage en collaboration avec l’ADAPT : ce sont des grands-parrains présents auprès de jeunes enfants ou adolescents handicapés soit au domicile du grand-parrain, soit à l’occasion de sorties ou d’activités ludiques ou éducatives en centre spécialisé.
    Pour devenir Grand-Parrain / 01 45 46 60 66

    Ingrid Kemoun et Jenna Belkheir

    | More

    haut de page
    Autres articles
    . © JEVEUXAIDER.COM – 2001 . .